expatriate RSS flickr

トウフ生活 - Tofu Seikatsu : Journal de vie d'un Français au Japon

Tofu Seikatsu: Journal de vie d'un Français au Japon au quotidien, blog, photoblog, anecdotes, embrouilles, coups de gueule, coups de coeur, coups de mou au Pays du Soleil Levant... et parfois en France aussi

07 octobre 2005

Shiga, Japon, par 35,05 Nord et 135,53 Est

Lentement, les jours ont filé les uns après les autres, tout comme les trop rares entrevues avec les amis, la famille...

Lundi, cela va faire la deuxième fois que je repars pour le Japon: troisième séjour donc, mais sûrement le plus incertain et le plus enthousiasmant. L'incertitude vient du fait que j'y repars sans statut. Ni touriste (je ne l'ai jamais été là-bas), plus étudiant (les bonnes choses ont une fin), et pas vraiment encore travailleur (encore moins expatrié...). Et c'est là le point enthousiasmant: je pars donc à la recherche de ce job tant convoité qui me permettra de pousser encore un peu plus l'aventure nippone.

Mon point de chute est empli de romantisme: là où la faune des étrangers va s'entasser et s'empiler à Tokyo, je vais au moins profiter de ce laps de deux mois pour apprécier la vie, plus calme, plus douce (mais tout aussi japonaise) de la région de Kyoto et des bords du lac Biwa...


2005.10.shiga_carteRares sont les étrangers qui peuvent savourer ainsi la quiétude et la saveur de la campagne japonaise...

Bien sûr, comme en France il y a campagne et campagne... Je ne donnerai pas cher de moi si je devais vivre deux mois dans la Préfecture de Mie ou d'Okayama...

Car la trop méconnue Préfecture de Shiga, celle qui m'accueille pour la deuxième fois, est atypique. Elle s'articule tout d'abord donc autour du fameux Lac Biwa, dont les rives ont été le champ de batailles des très nombreuses batailles médiévales.

Après l'eau, ce sont les montagnes qui occupent la plus grande partie du territoire: des monts sacrés (comme le célèbre Mont Hiei), une ou deux stations de ski (plutôt rares dans l'Ouest du Japon), et des forêts à perte de vue dès que la pente s'élève...

On va me dire: foret + montagnes = bourgades mortelles du type de ce que l'on trouve dans le massif central....


Tsss.... Tsss.... Tssss......


Pas du tout. Certes le nord de la Préfecture (autour de Maibara, une ville où il y a une gare SHinkansen et... rien) est désert, et disons le chiant à mourir.
Mais la zone sud autour des villes de Kusatsu et d'Otsu est l'une des plus dynamique de tout l'archipel nippon: 3ème préfecture la plus dynamique (sur 47) car 3ème plus jeune, et connaissant un boom immobilier.

C'est simple à comprendre: d'Otsu on est à 10 minutes en train de la gare de Kyoto, à 50 de celle d'Osaka, et c'est l'une des seules zones dans le Kansai où l'on peut encore acheter ET faire construire pour un jeune ménage... Travailler à la ville, vivre à la campagne.... Devenir un vrai rurbain à une dizaine de kilomètres des plus beaux temples de Kyoto.

Moi je m'y plais. Je m'y plais d'autant plus que je me sais condamné à retourner sur Tokyo, la métropole mangeuse d'hommes, et cela au début de l'année 2006...
J'espère apporter avec moi à ce moment là quelques souvenirs, des images de nature, de monts dans les brumes à mon réveil, celles des reflets du soleil dans le lac Biwa... Je pars donc les emmagasiner...

Et puis , je ramènerai au moins avec moi un sourire de Shiga, et à défaut de lac ou de rizières, c'est lui que je verrai tous les matins... On est jamais vraiment perdant....

Posté par massiou à 23:25 - Ep.1: Shiga mon amour.. (mars 05/avril 06) - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    humm..

    salut,
    je voulais juste de souhaitez bon voyage... et bon courage pour cette aventure que tu vas vivre. Je suis de Nantes et mon coeur balance entre ma ville et l'amour de ma vie (en la personne de "S..." ma copine qui se trouve etre japonaise) depuis 2 ans maintenant.
    bon courage l'ami

    A+
    dale

    Posté par dale_coop, 10 octobre 2005 à 14:31
  • Merci

    Je comprends entièrement ce sentiment de séparation...

    Dans mon cas, en étant ici, pas vraiment besoin de courage.. Je préfère le souhaiter à tous ceux qui sont encore de l'autre côté...

    Et puis, c'est quand on est loin de ce qu'on aime qu'on apprécie la valeur des choses, et des êtres..

    Posté par massiou, 14 octobre 2005 à 22:55
  • Uu es ou exactment à shiga ?
    Je connais un peu, ma copine a vécu toute sa vie à Kusatsu,et j'y ai passé quelques jours cet été.
    Tu peux répondre sur mon mail.
    A bientot

    Posté par david goodis, 06 janvier 2006 à 22:19

Poster un commentaire







banniere_140x70