expatriate RSS flickr

トウフ生活 - Tofu Seikatsu : Journal de vie d'un Français au Japon

Tofu Seikatsu: Journal de vie d'un Français au Japon au quotidien, blog, photoblog, anecdotes, embrouilles, coups de gueule, coups de coeur, coups de mou au Pays du Soleil Levant... et parfois en France aussi

12 novembre 2005

Songe d'un après-midi d'automne à Shiga...

Le Japon s'enfonce peu à peu dans l'hiver.

Si les températures oscillent entre 15 et 18-20 degrés l'après-midi, le réveil fut plutôt dur avec à peine cinq petits degrés ce matin. Et avec ce rafraïchissement des températures, c'est peu à peu tout l'univers qui m'entoure qui se met à changer.

La nature tout d'abord... Les cigales déjà disparues depuis longtemps, ce sont désormais les grillons de nuits qui se sont éteints. Je ne vois plus de tortues d'eau douce passer sous ma fenêtre, et les grenouilles ont depuis longtemps déserté mon balcon. Les arbres, extrêmement verts et sombres en été, se parent de teintes flamboyantes, dorées, rouges,orangées, et c'est toute la montagne qui s'embrase de couleurs magnifiques, même si le plus beau est encore à venir. Le ciel bleu et le vent sec, si caractéristiques de l'hiver japonais, se renforcent jour après jour, entretenant mes joies ("chouette il fait beau aujourd'hui!!") et mes peines ("vache ça caille!!)...

Les japonais eux aussi changent, les habitudes alimentaires en premier. Fini les sorbets, yaki-soba et autres chu-hi bien frais, le temps est au Nabe, aux marrons, et aux mikan, délicieuses petites mandarines japonaises au goût sucré incomparable. A ce déluge de nouvelles saveurs, se joint aussi un changement vestimentaire de rigueur (le froid) et esthétique.
Car si les japonais changent logiquement leur garde-robe, une tendance lourde se dessine. Alors que les français ont un grand besoin de blanc, de couleurs pour illuminer leurs sombres jours, les japonais se parent de noir. Il n'y a qu'à voir les magasins, grandes ou petites enseignes, et leurs rayons, ou aucune étoffe ou tissu ne déparaît dans une masse sombre. Variante de gris foncé, parfois clair, damier noir et blanc. Le noir est LA couleur de l'hiver (sachant que je sais que oui, le noir, comme le blanc, n'est pas une couleur).

C'est donc ce paysage tri-chromique (bleu du ciel, rouge de la nature, et noir ébène du vêtement) qui nous accompagne ces jours-ci...

...sans nostalgie de l'été qui s'est bel et bien refermé...

Posté par massiou à 16:16 - Ep.1: Shiga mon amour.. (mars 05/avril 06) - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Joli texte -.o
    Et cela donne plein d'idée _rêveuses_ sur les possibilités de photos... Une dulcinée en damier N&B sur fond de végétation aux teintes chaudes... Une nuit bleue marine de fin d'après-midi découpée par des enseignes multicolores à peine feutrées par des nuages d'activité émanant de quelques yatai...
    Haaa, plus cela va, plus ce pays m'inspire.

    Posté par SpcCb, 13 novembre 2005 à 01:00
  • "Une dulcinée en damier N&B sur fond de végétation aux teintes chaudes..."

    Si elle est reveillée à temps, et si la végétation brûle assez... je pense aussi trouver l'inspiration.. peut-être à voir dans ses colonnes dans les prochains jours...

    Posté par Massiou, 13 novembre 2005 à 03:00
  • Quelle douceur de vivre ... Serait-ce tout simplement ce qu'on appelle le Bonheur ? Une nature qui déploie ses couleurs et ses effluves, une dulcinée qui évolue dans un environnement en perpétuelle transformation, et un poète qui fixe le tout dans la douceur des mots et la beauté du texte. Serait-ce aussi cela le Japon ? Envie d'y partir, envie de découvrir, envie d'y rester.

    Posté par mam, 14 novembre 2005 à 17:03

Poster un commentaire







banniere_140x70